Faire de l’exercice active les neurones!

Changement de perspective concernant le vieillissement pathologique du cerveau.
Nature est une revue scientifique qui fait autorité dans le monde entier et publie les dernières découvertes scientifiques. Dans un article publié en 2009 on apprend que la maladie d’Alzheimer avec la présence de plaques dans le cerveau arrive rarement seule et que c’est la conjonction avec des problèmes vasculaires qui cause le plus de dommages. On sait depuis 2007 que des personnes n’ayant pas de problèmes de mémoire peuvent avoir en vieillissant ces fameuses plaques dans le cerveau. D’autres études plus récentes montrent que c’est la taille du cortex et celle de l’hippocampe qui jouerait un rôle majeur dans les problèmes de mémoire et de repères.


golf alzheimerDes actions préventives possibles.

On recherche maintenant ce qui dans le cours de la vie pourrait provoquer cette réduction de taille de l’hippocampe et du cortex et ce qui pourrait l’empêcher. Avec cette nouvelle théorie, il semble que des actions préventives soient possibles, que le cortex et l’hippocampe peuvent se développer avec l’exercice physique ou un intense travail cérébral.

Deux exemples sont donnés : ceux d’un groupe de personnes âgées qui ont suivi pendant six mois un programme de marche à pied 3 jours par semaine et qui ont vu le cortex de leur lobe frontal augmenter de 3%, de même que des étudiants en médecine pendant les trois mois où ils préparaient leurs examens de fin d’études.
On peut déjà retenir ceci : l’exercice physique est à promouvoir de toute manière. Nous vivons dans une société qui s’est fixé pour but depuis longtemps l’absence de tout effort physique. On fait des merveilles en appuyant sur des boutons et des télécommandes et pendant ce temps l’énergie ne circule plus, ni dans le corps ni dans l’esprit. La merveille est que notre cerveau peut créer des neurones avec la marche à pied.
Voilà une activité à proposer à et à pratiquer: la promenade.
Autres idées à envisager: le tennis, le ping-pong, la boxe, le golf, le jardinage…

3 réflexions au sujet de « Faire de l’exercice active les neurones! »

  1. Ping : Capacités préservées | Bien vivre avec Alzheimer

  2. Ping : Jeux d’intérieur et d’extérieurBien vivre avec Alzheimer

  3. Daniel Gallet

    Il est vrai que l’activité quelle qu’elle soit est bénéfique pour le malade.
    Manou continue sa gym chez une kinésithérapeute dans un groupe d’une dizaine de personnes, deux fois par semaine et même si un matin l’envie n’y est pas, elle fait l’effort d’honorer le rendez vous et revient très heureuse d’avoir réalisé la prouesse au sein d’un groupe de personnes qui sont moins « handicapées » qu’elle.
    Depuis quatre mois Jimmy, jeune Cavalier King Charles, est entré dans sa vie et sa présence devient un sujet d’occupation primordial.
    Elle doit s’occuper de l’éducation du jeune chiot, lui préparer ses repas, le promener et elle ressent un grand bienfait en exerçant cette nouvelle « responsabilité ».

    Répondre

Laisser un commentaire