5 réflexions sur « Nuits agitées : le paradoxe du café »

  1. Louis

    Bonjour,

    Je suis effectivement assez étonné que le café puisse avoir un effet apaisant pour passer de bonnes nuits. Cette remarque est néanmoins à relativiser car il faut en consommer avec modération.

    Répondre
    1. coletteroumanoff Auteur de l’article

      Oui, c’est paradoxal, mais cela s’explique. un cerveau alzheimer, fatigué par les efforts que demande la vie quotidienne même simplifiée trouve dans le café un stimulant qui lui permet de passer de meilleures journées et donc de meilleures nuits. C’est à un stade avancé que l’effet est bénéfique.

      Répondre
  2. ja

    Merci pour ce conseil que je vais transmettre à une personne de mon groupe de parole. Son mari marche toute la journée et les nuits sont agitées. La seule réponse du neurologue a été d’augmenter la dose de calmant!!!

    Répondre
    1. coletteroumanoff Auteur de l’article

      j’ai consulté le docteur Drunat avant de vous répondre sur les calmants: »Pour les « calmants », la première des questions c’est pourquoi a-ton prescrit ce type de médicament et depuis quand ? Puis pourquoi veut-on l’arrêter ?
      Si le constat est que le patient est trop calmé, il faut proposer un arrêt progressif.

      L’idée du café est de contrebalancer l’effet du calmant (compétition au niveau des récepteurs cérébraux) (remarque: en psychiatrie, spontanément les patients fument et consomment du café pour lutter contre le ralentissement occasionné par les neuroleptiques).
      Dans le cas de maladie cérébrale organique, si l’indication n’est plus ou si le but est dépassé, autant stopper le médicament.Un autre conseil astucieux est de faire dès le réveil rentrer un maximum de lumière dans la chambre. Celle-ci stoppe la sécrétion de mélatonine et cela imprime un rythme au cycle veille-sommeil.

      Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.