Aides soignantes: les pratiques bienveillantes

Journée du 12 novembre 2019 organisée par l’Ifpvps

J’ai reçu en Octobre 2018 de l’Institut de Formation Public varois des Professions de Santé un message me demandant d’être la marraine d’une journée consacrée aux pratiques bienveillantes, ce que j’ai bien entendu accepté.

 » Notre école forme 280 aides-soignants par an sur 4 sites du Var. Nous utilisons votre livre «Le bonheur plus fort que l’oubli » afin de faire évoluer les représentations de la maladie d’Alzheimer. Votre livre est un message qui permet aux  soignants un questionnement  sur la qualité de la prise en charge au sein d’une relation triangulaire : Soigné , Famille , Soignant. Nous cherchons à convaincre du rôle essentiel que peut jouer un aide-soignant bienveillant dans un accompagnement digne. Nous organisons une journée le 12 novembre 2019 afin de valoriser le travail effectué par ces soignants . 70 ans que ce grade a été créé! 62 ans qu’un diplôme existe! Et pourtant si peu de considération !

Nous voulons mettre à l’honneur cette catégorie de soignants qui accompagne dans les gestes les plus intimes la vie de toute personne en perte d’autonomie. Nous serions très honorés de vous avoir comme la marraine de cette journée. Une journée ponctuée d’intervenants,qui véhiculent un savoir centré sur les notions de dignité et de respect. Nous voulons par cette journée rendre hommage à ces soignants et redonner du sens aux pratiques bienveillantes. »

« La Confusionite » sera jouée à 19 heures au Palais Neptune de Toulon.

Rapport de stage d’une aide soignante en formation

Je suis heureuse de publier ici un rapport de stage sur de la prise en soin d’un patient atteint d’une maladie d’Alzheimer

Ecrit d’une manière très vivante ce rapport (que vous pouvez lire en intégralité en cliquant sur ce lien) montre toutes les difficultés de prendre soin d’un patient dans un cadre institutionnel et tout ce qu’il faut inventer pour ne pas laisser une routine discutable prendre le dessus sur la relation bienveillante de l’aide soignante avec la personne malade.

1 réflexion sur « Aides soignantes: les pratiques bienveillantes »

  1. bochet nicole

    Bravo Colette !
    Je lis avec beaucoup d’attention votre livre « L’homme qui tartinait une éponge » et cet épisode me fait repenser au savon qu’avait mangé Roger et aux jacinthes dont il a mangé les fleurs : la cuisin est un lieu dans lequel on mange, non ?
    Je vous embrasse.
    Nicole

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.