Link

confusionite-flyer-feux-de-la-rampe

Nous allons jouer la Confusionite à Paris en janvier du 14 au 17, au Théâtre des Feux de la Rampe, sur 5 dates tout d’abord et nous pouvons prolonger. La Confusionite est le nom que l’on devrait donner à la maladie d’Alzheimer pour la dédramatiser.

C’est une pièce drôle et pédagogique que tout le monde peut voir y compris les plus jeunes.

Une pièce joyeuse pour  parler d’un sujet grave.

Les malades d’Alzheimer, à condition de vivre dans un environnement favorable, ont un grand sens de l’humour. Comme le langage se déconstruit subtilement cela leur donne un goût certain pour des calembours un amour inné pour les rimes. On peut soutenir que le professeur Tournesol, dans les albums de Tintin, est atteint de la maladie d’Alzheimer, il fait semblant d’être sourd, et quand il répond c’est toujours hors contexte, en reprenant la sonorité du dernier mot qu’on lui a dit, car il a oublié le reste de la phrase. C’est un malade Alzheimer incognito et joyeux.

Une pièce de boulevard

Il y a sept personnages dans la Confusionite, tous hauts en couleur, qui se rencontrent et s’affrontent avec des quiproquos et des malentendus. Chacun ayant ses désirs, ses ambitions, ses priorités, ses urgences n’écoute pas tellement les autres, ce que le spectateur, lui ,voit et comprend immédiatement. Il peut en rire de bon cœur.  C’est le ressort des grandes comédies.

Une pièce classique.

Valérie et moi avons coécrit la pièce,  nous vivons à travers notre compagnie de théâtre avec Molière depuis 25 ans, et curieusement cette pièce est écrite comme une pièce classique: Unité de temps, tout se passe dans la même journée: la veille du mariage de Chloé et Jérôme. Unité de lieu: une terrasse en Provence en été.

Comme dans les pièces de Molière au début tout  va mal pour les amoureux pris dans des contraintes insolubles. A la fin tout va bien. Dans l’intervalle on a bien ri et fait une expérience humaine marquante, on s’est trouvé pris dans une intrigue et on a rencontré à des personnages dont on se souviendra.

 Des formules à retenir.

Au passage on entend des formules, qui peuvent faire sourire ou servir dans la vie de tout un chacun. Par exemple:

« En matière d’amour, c’est toujours la crise. La demande est systématiquement  supérieure à l’offre. »

« Ecoute la voix de ton cœur, elle ne te trompera pas. »

« Moi, quand quelque chose ne me plait pas, je suis obligée de le dire sinon je somatise! »

C’est en Janvier du 14 au 17 au theatre des feux de la Rampe

34 rue Richer Paris 9eme métro Cadet

location au 01 42 46 2619 (10h à 18h) ou par mail: lesfeuxdelarampe@gmail.com

tarif 23€ et tarif réduit 15€

Samedi 14 Janvier 14h30 Dimanche 15 janvier 15h Lundi 16 janvier 14h Mardi 17 janvier 14h Mardi 17 janvier 20h.

Prolongation possible.

http://www.laconfusionite.com/

Une réflexion au sujet de « La Confusionite à Paris en Janvier »

Laisser un commentaire