Comment décoder les comportements aberrants?

Je dois partir.

Dans la maladie d’Alzheimer, la mémoire n’a pas disparu, elle s’est désorganisée, elle refait surface sous forme de traces (cf la mémoire est-elle un buvard?) ou de segments qui peuvent engendrer des comportements incompréhensibles. Ce matin au petit déjeuner, Daniel me dit d’un air sérieux et pressé, comme s’il était en retard à un rendez vous important: « Je dois partir. » Pour continuer sur ce sujet, la suite de cet article est dans le livre « Le bonheur plus fort que l’oubli ».

3 réflexions au sujet de « Comment décoder les comportements aberrants? »

    1. coletteroumanoff Auteur de l’article

      Pour un malade qui vit dans la « confusionite », le passé ressemble au présent, tout peut s’inventer quelquefois comme une sorte d’explication à un trouble, par exemple: « on m’a volé ceci ou cela » car en fait sa vie lui a été volée par la maladie et plus important encore son pouvoir sur son environnement, sa capacité à réfléchir ou à comprendre. Ne pas raisonner mais apaiser par tous les moyens possibles

      Répondre

Laisser un commentaire