2 réflexions sur « Alzheimer autrement :Le Bonheur et la Confusionite »

  1. SIMONE FOASSIER

    Je vous comprends tout à fait !
    Mon mari a été diagnostiqué il y a 3 ans et demi. J’ai 20 ans de moins que vous et seulement 50 ans de mariage et je suis parfois fatiguée dès la mi-journée, tellement il y a eu de péripéties à gérer … alors j’imagine bien que vous soyez lasse parfois …
    A part nous faire aider le mieux possible, nous adapter,et savoir jusqu’où nous pouvons aller, nous naviguons à vue jour après jour …
    Mais, comme vous, je dis « c’est encore un bonheur d’être ensemble » !
    Je suis de tout cœur avec vous …

    Répondre
  2. lucienne jermann

    Nous sommes mariés depuis 66 ans!Mon mari a été diagnostiqué il y a un peu plus d’un an!Parfois son état parait stationnaire,parfois j’ai l’impression d’une dégradation rapide!J ai eu 89 ans!C’est dur de faire face physiquement!J’aimerais aller dans un foyer logement mais mon mari ne veut pas quitter « son petit paradis »!j’ai peur de partir avant lui!Nous sommes encore très proches l’un de l’autre,beaucoup de tendresse!C’est encore un bonheur d’être ensemble!Nous sommes une grande famille déjà 7 arrières petits enfants mais tout le monde est loin! Nos deux enfants font ce qu’ils peuvent pour être présents au moins une fois par mois Ils sont très inquiets pour nous!J’aimerais être l’épouse et la mère idéale qui réconforte,fait face courageusement mais j’ai aussi mes limites!
    Il faut être aidant pour comprendre ce que j’éprouve!
    Tout le monde me dit » Détends toi, repose toi ,sors »Je ne sais pas faire!Je n’ai toujours vécu que pour lui!Où est la solution?

    Répondre

Répondre à lucienne jermann Annuler la réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.