Atelier théâtre pour les aidants

Metteur en scène et épouse de patient, j’ai développé de nouveaux concepts et de nouveaux savoirs être pour faciliter une relation satisfaisante pour les deux parties : le patient et l’aidant. Je propose de vous les faire découvrir dans un atelier théâtre, en Fevrier, à Paris.

A-   Les ateliers

1- L’idée générale est qu’il est possible de vivre avec un patient Alzheimer sans éprouver de fatigue excessive, à condition de se positionner autrement dans le « théâtre de la relation ». Les techniques de théâtre et d’improvisations permettent d’explorer les pièges de la confusion, d’éviter le stress, de développer l’empathie en tournant son attention vers le non-dit.

2-Le travail pratique tournera autour de trois modes d’expressions: la voix, la présence, l’intelligence de la situation.  Ou comment se familiariser avec la lecture du stress et le décodage des émotions ou du malaise d’une autre personne. Au cours de ces ateliers qui se terminent chacun par des questions réponses, on fera référence à de nouveaux concepts pour éclairer les situations créées par la maladie.

B-    Les nouveaux concepts

1-Le permis à point : Dans toute relation humaine, il y a un code de conduite, ce que l’on appelait autrefois le « savoir-vivre » qui  est à réinventer entièrement. Le savoir bien vivre Alzheimer est un cas particulier. Tout ce qu’on peut dire sur cette relation peut s’appliquer à toutes les autres. Comment arriver à rattraper les points perdus quand on a franchi la ligne jaune, comment rétablir la confiance et l’estime de soi.

2- La carte et le territoire: Un objet « étranger » dans un environnement familier est source de perturbation immédiate. La carte est effacée mais la mémoire du territoire demeure. Le respect du territoire est une constante à ne jamais sous-estimer. Exploration du lien entre l’identité et le territoire. Comment agrandir le territoire de sécurité et de confort de façon à permettre l’échange affectif.

 3- La vitesse de croisière : Elle est atteinte quand il y a suffisamment d’activités satisfaisantes, créatrices de sens et de bien-être pour le patient et l’aidant. Accomplies avec plaisir ces activités remettent le patient dans un état de fluidité où il ne ressent plus, au moins pendant un temps donné, son handicap concernant l’espace, le temps et la complexité  de l’environnement.

4- Et une pléthore d’autres concepts : les segments de mémoire, la marche arrière, la politique de la disparition, les demoiselles de compagnie

C- Témoignages

« Un mode d’emploi pour repousser la peur »
Je suis allée à ce stage avec curiosité, un double intérêt professionnel (je suis médecin et romancière) et un intérêt personnel (un membre de ma famille a la maladie d’Alzheimer). J’ai ressenti de la joie, de la chaleur humaine, j’ai compris que nous nous trompons, j’ai appris énormément. Un déclic s’est produit, grâce à ce stage, qui a radicalement changé ma façon d’être avec ce proche, qui a ouvert grande la porte vers la paix, la sérénité, le plaisir revenu d’être ensemble.  Ce n’est pas « Alzheimer pour les Nuls » parce que c’était moi la Nulle, qui ne comprenait pas, qui était maladroite.  C’est, avec intelligence, humour, logique et calme, une sorte de mode d’emploi, de leçon partagée de bien vivre avec quelqu’un qui a Alzheimer, de contribuer à le rendre heureux encore et à nouveau, de garder un lien sur des bases différentes, de rire, de rassurer, de vivre, d’être. Gagner du temps sur le temps, gagner du sourire, repousser la peur, la leur, la nôtre, retrouver une paix commune, des jeux ou des sports communs, de bons moments. C’était inespéré. Joyeux. Magnifique. Merci.
Lorraine

« Je suis plus détendue avec mon compagnon »
« J’ai participé à deux stages « théâtre » pour aidants et j’en suis ravie car ils m’ont aidée à être plus détendue et à rire, et donc a mieux, peut-être, accompagner mon compagnon. J’ai beaucoup apprécié les différentes phases proposées, les échanges avec des personnes aidantes « naturelles » et « professionnelles ».  J’ai l’intention de recommencer. »
Nicole

Informations pratiques

Dates  : Lundi 9, 16 et 23 février 2015 de 14h30 à 16h30
Lieu : Fondation Médéric Alzheimer, 30 rue de Prony 75017 Paris M°Monceau
Tarif : 60€ pour les trois ateliers. (12 participants maxi)
Renseignements et inscriptions par mail colette@roumanoff.com
Règlement à l’ordre de Sita productions à envoyer à Colette Roumanoff,  8 rue de Phalsbourg 75017 Paris.

Une réflexion au sujet de « Atelier théâtre pour les aidants »

  1. Ping : Des ateliers théâtre pour les aidants

Laisser un commentaire