5 réflexions sur « Alzheimer l’ ABC »

  1. Marlyne

    Bonjour Mme Roumanoff,
    Je suis une femme de 50 ans, on vient de me diagnostiqué l’Alzheimer, je vis et j’ai envie de continuer à vivre la maladie dans la bonne humeur et avec humour, j’était à la recherche de cette manière de faire et je vous ai découverte. Wow, merci d’être celle que vous êtes, vous êtes exactement ce que je recherchais pour faire mon petit bonheur tranquille. xx

    Répondre
  2. Janaëlle

    J’aime vraiment votre vision de la maladie et des malades de type alzheimer. J’applique avec mon beau-père très âgé (96 ans) qui a toute sa tête, mais qui la perd un peu de temps en temps et ça marche.
    Merci encore et encore et encore 🙂

    Répondre
  3. Ambre ronceret

    Oui, oui et oui….la bienveillance, l’accueil, l’humour et…l’amour. Cueillir au présent les offrandes du temps, de l’espace. Transformer une douleur, quelque chose qui ne va pas en éclat de rire , en quenouille:ensemble.
    Courage à toutes et tous. Vous êtes les soleils de votre parent; et, il le sait.

    Répondre
    1. coletteroumanoff Auteur de l’article

      Pour durer dans le temps, c’est plus facile si l’on s’installe dans le présent, si on dit oui au changement subtil de chaque nouvelle journée, que l’on peut observer en soi et autour de soi, si on arrive à vivre dans un présent débarrassé du passé qu’on regrette et du futur qui inquiète.
      Comme s’il fallait nettoyer le moment présent de toutes les pensées parasites qui se collent dessus sans vergogne et qui racontent des histoires idiotes: ailleurs et autrement, là où rien ne bougerait plus, ce serait mieux??? Toutes ces pensées rigides gâchent le goût de l’instant, la sensation de l’air que l’on respire, la vision du temps qui s’écoule, le bruit doux du cœur qui bat.
      amitiés
      Colette

      Répondre

Répondre à Jacqueline Provost Annuler la réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.