C’est plus facile pour un patient alzheimer de trouver les toilettes la nuit que le jour.

3 réflexions sur « C’est plus facile pour un patient alzheimer de trouver les toilettes la nuit que le jour. »

  1. boris choteau

    L’idée d’éclairer la pièce de WC parait judicieuse, mais une fois atteinte, la personne peinera alors plutôt à retrouver son lit qui lui n’est pas éclairé à priori sauf si la lumière est tolérée. Ne serait il pas plus sûr de raccourcir au maximum la distance à faire, via l’installation d’une chaise percée ( éventuellement signalée via une discrète veilleuse), pour assurer le chemin retour ?

    Répondre
    1. Monette

      Comme ce billet est intéressant et essentiel pour faciliter la vie de tous les jours ! Pour ma part, la lampe de poche n’étant plus une solution, et après avoir essayé une veilleuse qui me gênait, j’ai installé dans la chambre une lampe à détecteur de mouvement, qui en déclenche 2 autres, dans le couloir et dans les toilettes. Il faut juste la positionner au bon endroit et régler la minuterie …

      Répondre

Répondre à boris choteau Annuler la réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.