6 réflexions sur « Les reproches injustifiés »

  1. Joannon

    Bonjour
    Je suis aide soignante , j ai fais diverses formations sur cette maladie dont la validation, le quotidien de ces personnes m apprend de pratiquer une ecoute simple et franche dans mon travail avec les personnes atteintes de la maladie d’Alzheimer, du coup il se cré une harmonie dans la relation d’ égal à égal , le ressenti corporel expliqué par votre mari Daniel m’éclaire sur cette façon d’ être’ , ce temoignage m invite a continuer a etre simplement ce que je suis avec ces personnes et a les laisser être ce qu elles sont . J’aime observer comment elles utilisent avec subtilité leur competences dans leur nouveau cadre de references.J’ai découvert avec mes premiers accompagnements comment vivre l’instant présent. En effet la spontanéité qui se développe chez ces personnes à la vitesse de l éclair m’a interpellée de suite.C’est toujours pour moi encore la base de la relation qui s’instaure entre moi et eux, vivre dans le present,j’aime me laisser guider par elles .Elles savent bien mieux que moi de quoi elles ont besoin. D’ ailleurs les contraintes dans un EHPAD sont bien souvent responsables des restrictions de leur élan pour vivre bien. Alors il me semble capital que le personnel des soins soit à l’écoute de cette merveilleuse énergie de communication qu’ elles nous transmettent.
    Bien sincerement Patricia

    Répondre
  2. Simone

    Il n’y a pas de reproche, que du feed back! comme la PNL le dit si bien, « il n’y a pas d’échec, que un retour d’information ».
    Simone de st G.

    Répondre
    1. coletteroumanoff Auteur de l’article

      Oui, bien sur, des informations dont on peut faire un bon ou un mauvais usage, qui peuvent servir à créer plus d’harmonie ou davantage de difficultés.

      Répondre
  3. Martine

    C’est magnifique, comme vous vivez cette épreuve commune dans le respect et l’écoute de votre mari. Je ne sais pas si j’aurai cette maitrise de soi qu’il faut avoir dans ces moments-là. De plus j’ai peur que ma maison ne soit pas bien adaptée … exemple six marches d’escaliers pour sortir de la chambre, des petites toilettes-douche où on ne rentre qu’à un. Je ne sais où trouver de l’écoute et des conseils, nous sommes loin de tout. C’est pour cela que je suis votre blog avec avidité  et je vous remercie de l’avoir fait. Amicalement. Martine

    Répondre
    1. Bien Vieillir

      Quelle remises en questions exemplaire ! Vous dites « Sa sensibilité s’est tellement développée que plus rien ne lui échappe », je pense que votre mari vous a ouvert cette voie et qu’il a de la chance que vous empruntiez le même chemin.

      Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.